[OPINION] Extinction de la vie privée et aussi de certaines libertés ?

Aller en bas

[OPINION] Extinction de la vie privée et aussi de certaines libertés ?

Message par cesa le Ven 3 Aoû 2018 - 13:57

Bonjour à tous,

Je tenais à partager avec vous ma discussion récente avec une personne de moins de 30 ans.

Concernant la protection de sa vie privée, cette personne m'a dit après avoir vu un épisode de la série anglaise Black Mirror, qu'elle mettait maintenant un cache sur la caméra de son ordinateur, car elle craignait d'être filmée à son insu. Une précision : cette personne est un "simple" utilisateur d'ordinateur et de smartphone, sans aucune connaissance technique.

Je lui ai alors demandé s'il craignait aussi que ses données à caractère personnel et ses traces soient aussi utilisées à son insu sur Internet. J'ai eu le sentiment juste après lui avoir posé cette question, d'avoir dit quelque chose de vraiment insensé.

Sa réponse fut : "C'est trop tard ; nous utilisons les outils -numériques- quasiment depuis notre enfance. Un jour à l'étranger je n'avais pas ma connexion Internet ; je ne savais plus comment faire pour contacter mes amis, réserver un taxi, trouver mon chemin, etc... Je sais que je suis pisté 24/24 mais je ne sais pas comment faire autrement quant à la protection de mes données à caractère personnel. Par contre, je fais en sorte de ne pas être espionné par une caméra."

Numérique : le mot est donc lâché.

Peut-être s'agit-il aussi de l'éducation des enfants au cours de laquelle le message concernant la protection de sa vie privée n'a pas été transmis ou insuffisamment transmis, face aux mille et une merveilles offertes sur un plateau par Internet. Combien de parents n'ont-ils pas été émerveillés par leur progéniture prenant les commandes de l'ordinateur familial ?

Du coup, un rappel à la vigilance me semble une bonne approche, mais surtout pas d'infantilisation des esprits.

La jeune génération sait déjà à quoi s'en tenir dans ce monde numérique. Dois-je alors leur "servir" les 2 points ci-dessous ?

a) Qu'en est-il des libertés de la jeune génération ? C'est un peu comme La peau de chagrin, de Balzac : elles se réduisent de façon douce et indolore, jusqu'au jour où il sera peut-être trop tard. Nous serons alors surveillés, enfin pas directement le jour J, j'aurai du écrire "enregistrés" ne serait-ce que par les traces que nous laissons tous les jours sur Internet. De plus, ces traces auront bien évidemment une durée de conservation illimitée, contrairement aux obligations faites par le RGPD  ;-)))

b) Et un "beau" jour, ces traces pourront être utilisées contre vous, dans un contexte où les règles auront évidemment évolué. Un peu comme lors de débats télévisés politiques, au cours desquels est ressortie des placards, la séquence d'interview d'un politique qui "démontre" qu'il/elle a changé d'avis.

Donc non, je ne pense pas qu'il faille le faire, car j'ai écrit plus haut "pas d'infantilisation des esprits".

Je propose plutôt cette approche qui me semble plus pragmatique.

Nous constatons que certaines libertés disparaissent pour laisser la place à d'autres libertés et aussi facilités (il faut le reconnaître) associées parfois, voire souvent à de nouveaux risques.

Par exemple, la liberté de voyager en voiture a apporté un nouveau confort, une plus grande rapidité, mais aussi la possibilité d'y laisser sa vie. Nous avons pris alors certaines précautions pour limiter cette éventualité.

Concernant notre vie privée, c'est un peu la même chose. Faut-il s'extraire de la société, histoire de conserver les libertés précédentes associées à sa vie privée, mais en prenant le risque d'être marginalisé ? Je ne le pense pas ; par contre, évaluer les risques est de notre responsabilité à tous, comme lorsque nous traversons une rue. Qui n'a pas déjà observé ces parents expliquant à leurs enfants ce qu'il en est, avant de traverser ?

Force est de constater que certains parents n'ont pas appris à leurs enfants à traverser Internet. Faut-il pour autant leur jeter la pierre ? Je ne le crois pas car le sujet était difficile pour beaucoup d'entre eux ; ils ont donc laissé leurs enfants s'en débrouiller par eux-mêmes.

Ces enfants sont devenus maintenant de jeunes adultes. Revenir en arrière est impossible.
Evaluer les risques qui sont pris reste de mon point de vue, la seule option envisageable dans notre nouveau monde numérique.
avatar
cesa
Integré

Integré

Appareil principal : SAMSUNG Galaxy A5 2016
ROMs : ROM Stock
Messages : 263

https://cesaetvieprivee.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [OPINION] Extinction de la vie privée et aussi de certaines libertés ?

Message par spigaou le Sam 4 Aoû 2018 - 23:07

hello  cesa , depuis le temps...
j'ai imprimé tout ton texte , qui est net clair précis et pas trop long pour mes ados d'enfants....
je sais que ton retour d’expérience avec cette personne reflète bien toute la réalité
on sent de l'inquiétude dans ces propos , car elle ne SAIT plus faire autrement .....ouah! ça fait peur!!
sinon pour la cam. on bon vieux scotch fera l'affaire....non jdeconne!!....c'est pour faire allusion au cinéma
finalement tout le monde répond dans le même esprit....c'est affligent !
je me sens malgré tout coupable et tant que parent ,mais je ne lâche rien car avec les jeunes (et les autres aussi) tout est histoire de compromis et de placement de curseur.
je me répète peut être .....non?
bye
avatar
spigaou
Actif

Actif

Appareil principal : SAMSUNG SGN4
ROMs : Emotion MMr23.1.official
Appareil secondaire : SGN3
Messages : 416

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum