Du nouveau en région Ile-de-France.

Extrait des informations affichées par l'application Vianavigo dans Google Play :

"Acheter, recharger et valider vos titres de transport :
Vous pouvez acheter sur l’application Vianavigo :
- Des carnets de Tickets t+
- Des Forfaits Navigo au jour, à la semaine ou au mois
- Des titres spéciaux (Forfait Jeune, Forfait anti-pollution, tickets pour les aéroports Roissy et Orly)
Les titres achetés sont stockés dans votre téléphone et vous n’avez plus qu’à le passer sur la borne pour les valider.

Vous pouvez également recharger votre passe Navigo depuis votre téléphone en achetant le forfait de votre choix sur l’application et en posant simplement votre passe Navigo au dos de votre appareil pour y charger le titre choisi."

Fin de l'extrait.


Alors, avouez, vous êtes heureux ? C'est fou ce qui peut être fait pour vous faciliter la vie...
Cf. dans le même style de réflexion "vous faciliter la vie", l'émission Cash investigation sur France 2, le 24 septembre dernier.

Un véritable couteau suisse cette application; attention toutefois de ne pas vous blesser avec ;-)

Je suis heureux mais cela ne se voit pas.

Et pour ceux qui ne veulent pas être tracés dans leurs déplacements, il sera possible d'acheter pour 2 € un "Passe Navigo Easy" anonyme pour y stocker numériquement  l'équivalent des tickets t+ en carton.

Mais attention de ne pas le recharger via l'application Vianavigo. Peut-être qu’alors dans ce cas, votre anonymat ne serait pas garanti.

Si je pousse le bouchon un peu plus loin, il ne faudrait pas payer le rechargement de votre passe par carte bancaire aux automates en station, mais en espèces. Profitez en, les espèces du vieux monde sont encore disponibles, jusqu'à quand, je ne le sais pas.


Et pour vous inciter très fortement à acheter des tickets numériques, le prix du carnet de 10 tickets t+ en carton passera à 16,90 € dès le 1er novembre, mais demeurera au prix de 14,90 € en version numérique, jusqu'à la prochaine augmentation annuelle bien sûr. Finalement, on vous laisse encore un peu le choix, en vous acquittant d'une petite taxe.

Là c'est sûr, je vous le dis, ça va faire un carton...
bounce